De l’écriture du blog à la sortie du livre de yoga – Le yoga Malin quelques mois après la parution

Le yoga Malin

Le Journal Esprit Yoga, qui sort le 2 mai dans les kiosques en France, propose un concours pour gagner 10 exemplaires du Yoga Malin. J’en profite pour vous remercier pour tous vos petits mots sur ce livre, que vous avez postés ici sur le blog ou sur Facebook – Mathilde Yoga. Ça me fait hyper plaisir de savoir que le livre a été lu – par d’autres personnes que mes amis. C’est l’occasion de vous raconter un peu plus comment ce projet s’est créé…

D’un hobby « secret » à un blog, puis un livre

Je pratique le yoga depuis plusieurs années, et pendant longtemps, c’était une passion « secrète » : mes copines les plus proches le savaient, mais je n’arrivais pas le matin à la cafetaria de mon boulot en faisant un petit triangle, histoire de m’étirer, pas plus que je ne racontais en détails le dernier atelier yoga « Faites la paix avec vous-même » pendant la pause café, ou le soir autour d’un apéro. C’était encore l’époque où j’étais soucieuse qu’on se dise : Mais Mathilde, elle est normale avec tout son yoga ?

Puis j’ai déménagé aux Etats-Unis, j’ai pratiqué encore plus souvent le yoga, et surtout, différemment. Ici, le yoga est une activité assez banale, tout le monde en fait, c’est intégré dans la vie quotidienne. L’idée de faire une formation de yoga a fait son chemin, motivée par une bonne copine, et celui d’ouvrir un blog pour en parler aussi. Tant pis si on pensait que j’étais perchée, j’avais envie de présenter un visage « normal » du yoga, être pédagogue, et garder un ton léger et sympa – de la même façon que je vis cette passion, sans prise de tête et sérieux démesuré.

Quand Joanne, des éditions Leducs, m’a parlé de ce projet de livre sur le yoga, j’étais ravie, c’était un pas de plus : j’allais écrire un livre qui pouvait rester, être lu dans le métro, dans un canapé cosy, à la maison, être partagé, discuté, prêté.

Ecrire un livre, mois après mois

  • La préparation. J’ai réuni mes carnets que j’avais gardés au fil des ans – j’avais pris des notes pendant des ateliers et des retraites de yoga, j’avais aussi des notes de lectures. La formation de prof de yoga était encore fraîche, je pouvais poser plein de questions à mes profs. Je commençais à donner des cours à des débutants, ça me donnait l’occasion d’observer, et de me mettre à la place de gens qui démarrent le yoga de zéro. J’ai envoyé à des amis un questionnaire sur leur pratique du yoga, en leur disant bien qu’il n’avait pas besoin d’être des pros du sanskrit ou de la roue pour y répondre : je cherchais des témoignages.
  • L’écriture du livre était très sympa, et intense. Je me programmais deux-trois heures d’écriture et de relecture par jour. Je voulais terminer un premier brouillon honnête avant de partir en vacances, et l’envoyer à des amis pour qu’ils me donnent leur avis : est-ce que c’est clair ? est-ce que c’est intéressant ? est-ce qu’il manque des choses ? A l’aide de toutes ces remarques, j’ai fignolé le manuscrit. Je suis arrivée au nombre de signes requis, et fin septembre, j’ai tout envoyé à l’éditrice. Elle a fait une relecture précise : elle avait plein de questions à me poser, et surtout a appliqué au manuscrit ce mystérieux art de l’éditeur qui consiste à tout bien organiser, et rendre les choses accessibles.

C’est fini ! J’attends…

Et puis il y a eu un long moment sans rien. Le projet suivait son cours sans moi. Je suis rentrée en France mi-décembre, j’ai rencontré toute l’équipe des éditions Leducs : je pouvais enfin mettre des visages sur les noms des gens avec qui j’avais travaillé à distance pendant des mois. J’ai vu le livre pour la première fois, l’un des premiers exemplaires de contrôle arrivé de chez l’imprimeur : j’aimais bien la couleur, et l’illustration sur la couverture, c’était un objet mignon. Par contre, je n’osais pas l’ouvrir, de peur de trouver une faute d’orthographe ou un truc complètement débile que j’aurais écrit.

J’ai aussi eu ma phase de l’imposteur : mais qui je suis pour écrire un livre sur le yoga ? Mais de toute façon, c’était fait, et la sortie du livre en librairies approchait. Hélas je suis repartie aux Etats-Unis avant de le voir en vrai, posé sur une table de librairie – merci à Mélanie qui m’a envoyé une photo ! 

Aujourd’hui, je reçois des petits mots des lecteurs qui ont lu le livre et qu’ils l’ont bien aimé. J’ai écrit ça « dans mon coin » et avoir des réactions de lecteurs à qui ça a plu : c’est vraiment super !

Esprit YogaSi vous avez envie de gagner un exemplaire du Yoga Malin, rendez-vous dès le 2 mai dans le journal Esprit Yoga : dix exemplaires sont mis en jeu.

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

7 Commentaires

  • Répondre mai 2, 2014

    Mathilde

    C’est hyper intéressant de voir comment tu en es arrivée là, bravo ! Ça me fait penser que je ne l’ai toujours pas lu, va falloir que je me dépêche de l’acheter 🙂 D’ailleurs, tu ne sais pas si je peux le trouver à Montréal?

  • Répondre mai 5, 2014

    TrioletDeChouquette

    Coucou Mathilde! Je viens de te taguer ici si tu veux y participer
    Des bisous ^^

  • Répondre mai 5, 2014

    Maite

    Si le livre n’est pas disponible dans votre pays, il existe en ebook, c’est très pratique.

    Encore félicitations pour ce livre, il est très clair et sympa à lire 🙂

  • Répondre mai 5, 2014

    Mystinguett

    Hello Mathilde,

    Encore bravo pour cette belle aventure! J’espère que ta phase imposteur est bel et bien derrière toi. Car tu n’as pas à rougir, c’est un très bon ouvrage: Pas prétentieux pour un sou, abordable et qui donnes vraiment envie de se mettre au yoga!
    Grâce à toi, j’ai franchi le pas: J’assiste à mon premier cours demain!
    Merci,
    Mystinguett

  • Encore bravo Mathilde pour ce livre !

  • Répondre mai 16, 2014

    Charlotte

    Je crois n’avoir pas encore eu l’occasion de le dire, mais bravo pour ton livre !
    Je l’ai acheté il y a quelques semaines et je l’ai dévoré en un rien de temps. C’est limpide, on ne se perd pas dans des explications sans queue ni tête, on s’y retrouve très bien et en plus ça aborde vraiment bien l’ensemble de la « discipline ». J’ai beaucoup aimé le passage sur l’ayurveda. J’ai appris plein de choses et ça m’a donné envie d’approfondir plein de sujets.
    J’avais lu le petit livre des Paresseuses sur le yoga eh ben c’était beaucoup moins bien.
    A quand la suite ? 😀

  • Bon c’est décidé, je commande!

Laissez une réponse