J’ai mal au ventre – Yoga et digestion

yoga et stress - Arjuna Yoga Centre: Anti Stress Yoga

Fin mai, j’ai donné mon dernier cours de yoga du semestre. C’était ma toute première classe de yoga rien qu’à « moi », en tant que prof, un cours orienté pour des débutants, et le truc chouette, c’est que c’étaient des nanas de tous les pays qui y participaient (merci Boston d’être une ville cosmopolite).  Lors de ce dernier cours, l’une des élèves m’a dit qu’elle sentait que le yoga lui faisait du bien… côté digestion. Sans rentrer dans les détails de son propre cas, je me suis dit que c’était l’occasion de faire un point là-dessus, car le sujet de la digestion et du yoga – qui a vite tendance à verser dans le non-glamour – est vaste et capital.

Sophie et la colopathie spasmodique

Dans mon livre le Yoga Malin, je rapporte le témoignage de Sophie*, qui a longtemps souffert d’un truc vraiment pas cool :  la colopathie spasmodique. Je ne vais pas vous faire un cours de médecine, mais cette maladie est un dysfonctionnement du colon, qui entraine des douleurs abdominales violentes, les diarrhées alternant avec des périodes de constipation (je vous avais prévenu… pas glamour). La colopathie spasmodique est fréquente surtout chez les femmes stressées. Donc, autant dire que ça peut toucher beaucoup de monde.

Bien sûr, quand on souffre de quelque chose, la première personne à qui en parler, c’est son médecin. Je ne vous dirai jamais que le yoga peut guérir, mais il peut, à mon humble avis, être un complément pour atténuer les symptômes. C’est en tout cas ce qui s’est passé pour Sophie.

En quoi le yoga peut-il aider à réduire les douleurs abdominales ?

Quand on a mal au ventre (aussi vaste cette acception de « mal au ventre » peut elle être), on a parfois tendance à se bloquer, à contracter son ventre, on se met à respirer de façon plus rapide, ou même à retenir sa respiration. *Alerte yoguique* : c’est le genre de comportement à éviter absolument… mais c’est plus simple à dire qu’à faire, car quand on a mal au ventre, la dernière chose dont on ait envie, c’est qu’on nous dise ce qu’il faut faire. Le yoga peut aider, car :

  • le yoga rééduque à respirer de façon fluide et constante dans les moments de difficulté (mini-exercice : si vous avez mal au ventre, posez une main sur le ventre, une main sur le coeur, et respirez « dans » vos mains, en les faisant monter et descendre, au rythme de l’inspiration et de l’expiration)
  • le yoga apprend à se relaxer physiquement et mentalement en dénouant les tensions (mini-exercice : avez-vous les mâchoires serrées ou les épaules relevées en lisant cet article ? relâchez-tout ça sur une loooongue expiration),
  • les postures de yoga font bouger un peu tout : que ce soit en faisant des postures de torsions du ventre, ou des postures qui tonifient les abdominaux, on « masse » les organes internes du ventre.

Dernière précision, il n’y a pas de miracle au yoga : la pratique est lente, ça prend du temps, les effets ne sont pas toujours instantanés, mais il y a plein de petits trucs que l’on pratique sur le tapis de yoga, et qu’on peut emporter avec soi dans la vie de tous les jours.

* Le témoignage de Sophie (ce n’est pas son vrai prénom, mais c’est un vrai témoignage) se trouve à la page 23 du Yoga Malin.

** Crédit de l’image : Arjuna Yoga Centre: Anti Stress Yoga

Pour en savoir plus :

Est-ce que vous avez déjà entendu parler de ce syndrome de la colopathie spasmodique ? Est-ce que vous trouvez que le yoga vous aide à réduire les maux de ventre ? Partagez votre expérience dans les commentaires, pas de tabou ! 

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

5 Commentaires

  • Répondre juin 20, 2014

    Charlotte

    C’est une des choses que j’aime le plus dans le yoga : comment ça fait travailler mon bidou hyper hyper sensible ! Les torsions (une des plus belles découvertes du yoga pour moi !), la respiration profonde … ça me fait vraiment du bien, en profondeur. Et puis c’est clair que les problèmes de ventre sont le plus souvent somatiques, et en ça le yoga est une aide immense dans sa globalité pour relaxer ce 2e cerveau.
    J’aime bien tes mini-exercices, la lecture de ton blog qui est déjà un plaisir en est encore plus agréable :))

  • Répondre juin 20, 2014

    Virginie

    On nous apprend cette pathologie en fac de médecine: c’est une maladie fonctionnelle multi factorielle dont le stress est une composante importante (souvent les symptômes régressent quand les patients prennent des vacances !). Comme le yoga a une action bénéfique sur les tensions psychiques et physiques il est très bénéfique, et pas que pour ce genre de trouble ( hyper tension, troubles du sommeil …)

  • Répondre août 13, 2014

    Fanny

    Je souffre de ce mal et le yoga m’aide pas mal à me relaxer, et aussi à muscler mon ventre ce qui aide pas mal. C’est super handicapant mais je ne désespère pas de jeter un jour mon tempérament de stressée à la poubelle pour enfin ne plus avoir mal tous les jours (oui tous les jours, c’est ça le plus embêtant)

  • Répondre août 20, 2014

    Estelle

    Bonsoir, je ne sais pas si je souffre de colopathie spasmodique mais j’ai mal à l’intestion quasiment tous les jours, avec des ballonnements douloureux dès l’après midi accompagné de gaz très nombreux et très fréquent (on dira au moins une pétarade tous les 1/4 d’heure) j’ai dimininué mes apports de fruits frais, je mange équilibré et je suis au désespoir. Je précise que mon transit fonctionne très bien.
    J’aimerais tellement m’inscrire à un cours de yoga mais mes flatulences m’en empêchent, étant incapable de me retenir sous peine de douleurs.
    Pourriez vous m’indiquer quelles postures pourraient m’aider.
    Je vous remercie pour votre aide à toutes.

  • Répondre février 10, 2015

    Nathalie

    Bravo Mathilde pour cet article ! ce n est pas moi qui vais dire le contraire !
    Le ventre est notre second cerveau, c’est dans cette zone d’apana que l’on a 2 chakras (nombril et entre nombril et pubis) qui peuvent etre impactés par le stress ; car oui beaucoup de douleurs abdominales sont dues au stress ; elles ne sont pas graves et peuvent etre totalement résolues par une pratique régulière de yoga… Pensez aussi à supprimer tous les laitages de vache !! un vrai poison à l age adulte…

Laissez une réponse