Du kung fu ? Du yoga ? Non, du kung fu yoga

Kung Fu yoga

Vous allez me dire qu’il y a déjà tellement de styles de yoga, tellement de modes, de conseils, de trucs à ne surtout pas rater et aussi d’engouement parfois simplement marketing pour un vêtement, un événement, un prof « star ». Mais oui, je pratique le kung fu yoga. Depuis presque deux ans déjà. C’est une histoire de rencontres, encore une fois. Je vous raconte.

Le tout premier jour de ma formation de prof de yoga, tous les participants – moi compris – avons fait un tour de table pour se présenter (bon, ok, on était assis par terre en cercle, il n’y avait pas de table) : prénom, ce qu’on fait dans la vie, pourquoi on est là, et posture de yoga préférée. C’était le premier « cercle » d’une longue série pendant cette formation, un premier truc rapide, histoire de faire connaissance, et de savoir quoi dire à la pause déj pour entamer la discussion. Toute à la fin du tour de cercle, un homme s’est présenté : Yao, la cinquantaine, prof de kung fu. Il s’ennuyait dans son boulot – enseigner le kung fu -, voulait changer des choses – c’était assez flou mais il était très intéressé par l’un des profs de la formation en particulier. Il n’avait jamais fait de yoga de toute sa vie.

Yao est devenu une sorte de mascotte, le mec super cool, l’ancien champion d’art martial, un peu perché, super gentil. A la fin de la formation, il avait décidé de changer sa façon d’enseigner le kung fu, après près de 40 ans à le pratiquer, il allait proposer des cours de kung fu yoga. Avec l’une de mes copines rencontrées lors de cette formation, on a décidé d’y aller, le cours était tôt le matin, ça coûtait juste 5$, on n’était pas nombreux à y aller, c’était l’été, alors pourquoi pas. Le cours au début était schématique : 30 minutes de yoga, puis 30 minutes de kung fu. Et puis au fur et à mesure, les deux disciplines se sont mélangées plus intimement. Il y a beaucoup de points communs – on pourrait ne retenir que la violence de la seconde discipline, ou la souplesse commune aux deux, mais ce ne serait pas juste, et il y a plus que ça : la présence, la précision des mouvements, la respiration au bon moment. 

J’adore arriver en cours le matin, le fils de Yao met la musique à fond, on soulève des poids, on court, ou donne des coups de pied, parfois on joue au foot, et puis on s’étire façon yoga… mais tout en donnant des coups de poings en guerrier 1 : finalement, le nom de cette posture a enfin du sens ! Le kung fu propose aussi des séquences d’enchaînements de pas, et ces démonstrations d’agilité, de force et de précision s’apparentent en quelques sortes à une salutation au soleil, c’est gracieux, précis, léger et on bouge avec le souffle. Le kung fu reste un art martial, on apprend à comment se défendre et frapper un adversaire… mais sans violence véritablement. Je vais toujours au kung fu yoga avec ma copine Trish qui m’a dit : « I like it because it makes me feel strong and like I can kick ass » – j’aime ça car je me sens forte, et j’aime bien « tout casser ».

Et voici aussi une vidéo kick-ass de M.I.A. où près de 40,000 enfants font du kung fu en même temps : hypnotisant.

Bon weekend, bon yoga, ou n’importe quelle activité qui vous rend fort, et présent !

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

2 Commentaires

  • Répondre juin 29, 2015

    SandrineD

    Bonsoir! Merci pour cet article qui me fait bien rever! J’adorerai trouver un cours de kung fu yoga car j’ai pratiquer le kung fu wushu durant 7 ans et ne reve que de m’y remettre! Quant au yoga j’aime aussi beaucoup! Et contrairement aux apparences les deux disciplines ont bien des points communs: une philosophie de vie; le gout de l’effort et de la precision, la souplesse et la respiration, la force du mental etc… Merci pour cet article! Bonne soiree

  • Pas si fou l’association des 2! J’ai toujours vu le kung-fu comme une sorte de danse pratiquée avec beaucoup de grâce (et de souplesse!). Ce à quoi peut aussi ressembler le yoga à certains moments (l’enchaînement surya namaskar comme tu l’as dit)
    Je trouve ça cool de pratiquer un sport dans ce genre en plus du yoga. Histoire d’avoir un équilibre parfait entre « défoule » et relax 🙂

Laissez une réponse