Montre ton ventre !

belly
Image trouvée sur Chubby Bunnies

Samedi matin. Pas grand monde dans les rues de Boston, il a plu mais il fait toujours aussi chaud. Je file sur mon vélo, je pense à mon après-midi – je bosse, et ce sera ensuite vraiment le weekend. Je vais suivre un cours de yoga, j’aime bien ce cours d’1 heure, le samedi matin, il me réveille du vendredi soir et ça permet de placer le weekend sous de bonnes auspices.

La prof de yoga du samedi matin s’appelle Kate. Elle est grosse. Je ne sais pas comment le dire plus élégamment : ronde ? En surpoids ? Elle est grosse, et prof de yoga. Dois-je préciser qu’elle est géniale et super intéressante ?

Son cours n’est pas un cours de yoga « pour gros » mais ça doit rassurer pas mal de monde, car les gens dans son cours ont des physiques différents que ceux qu’on croise d’habitude dans ce studio peuplé de nombreuses jeunes étudiantes toutes minces. Ça fait plaisir de voir un peu de diversité, et pour une fois – pensée débile – je me sens la mince du cours. Plus sérieusement, je me rends compte que la taille de mon corps ne m’empêche pas de bouger, de faire des torsions, de me tenir sur les mains, et ça, c’est précieux.

Le cours de Kate commence sur le dos. Et elle parle du « belly shaming », le fait d’avoir honte ou de rendre honteux le fait d’avoir du ventre. Elle suggère de faire le cours en soulevant son tee shirt. « Oprah* a dit récemment qu’on n’avait pas le droit de mettre des tee-shirts courts si on avait du ventre, moi je vous dis de le montrer, et d’aimer vos bourrelets. »

*Oprah Winfrey, la grande prêtresse du développement personnel aux Etats-Unis. Les réactions en ligne à la déclaration d’Oprah n’ont pas tardé, vous pouvez lire ça en anglais sur Buzzfeed. 

Ca me fait sourire, c’est vrai que je ne montre pas souvent mon ventre, voire même jamais en public à part à la plage ! Je ne remonte pas mon tee shirt pendant le cours, je le fais pendant Savasana, la dernière posture de repos, allongée sur le dos. Bah oui, je l’aime bien mon belly ! Il n’est plus tout plat, il a quelques cicatrices, je me verrai mal mettre un haut trop court dans la vie de tous les jours, mais là c’est son moment, et je laisse l’air le caresser. Les respirations abdominales se font plus amples, je laisse le ventre se gonfler et se dégonfler au rythme de la respiration.

Bon yoga d’été !

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

10 Commentaires

  • Répondre juillet 20, 2015

    Chalotte

    Alors ça c’est un chouette petit article ! Moi qui ne suis pas mince, et qui ait clairement du bidou (et ne l’accepte pas tout à fait), ça fait du bien de lire ça. J’aimerais bien avoir plus de diversité parmi les profs de yoga, j’en suis pas mal sur les réseaux mais sur Paris ben globalement on a le même « format » ^^
    Cela dit récemment j’ai réussi à me faire prendre en photo en bikini en train de faire du yoga ET à partager ces photos, c’est déjà pas mal 😀

  • Répondre juillet 21, 2015

    Laurence

    Ouh, que j’aime cette idée !
    C’est vrai que mon ventre est tout rond, tout doux : pour l’aimer un peu plus, je me suis mise à l’appeler « ma lune pleine » ! Mais de là à le montrer en public…
    J’aime bien vos articles de body positivity, merci beaucoup ! ♥

  • Répondre juillet 21, 2015

    Alizorganic

    C’est bon de s’entourer de cet esprit, on l’oublie parfois. Notre corps est ce qu’il est et c’est ce que l’on a de plus beau entre nos mains !
    Merci pour ce rappel,
    Alizée 🙂

  • Répondre juillet 23, 2015

    krol

    Perso un médecin m a dit que j aurai besoin de faire du yoga mais que malheureusement pour moi ce n était pas fait pour les gros…

    • Répondre juillet 24, 2015

      Hbel

      C’est tellement faux! Il ne faut pas croire tout ce que disent les médecins. Le yoga est pour toutes les formes de corps, et les postures sont faites selon nos capacité! Hihihi au studio le plus près de chez vous! Si les gens qui y enseignent sont dans la vraie mentalité du yoga, personne ne doutera de vos capacités!

  • Répondre juillet 23, 2015

    Broussot

    Et bien moi mon pneumologue m’a demandé ce que je faisais comme activités sportives je fais de l’emphysème et de l’asthme.. Je lui répond « de la course à pieds et du yoga » et là il me répond « c’est pas avec le yoga que vous allez apprendre à mieux respirer.. ! » alors il faut savoir que les médecins n’ont pas la science infuse. C’est sûr que dans les magazines même ceux de yoga les filles sont minces souples.. Elles nous mettent des complexes.. Le yoga ce n’est pas cela. Essayez un cours gratuit dans plusieurs salles pour voir l’ambiance, la façon dont la ou le prof adapte les postures en fonction du « public » et si ça vous plaît bien sûr… ! Je vous souhaite de trouver votre bonheur.

  • Répondre juillet 24, 2015

    Clémentine

    Merci, une lecture super agréable… et décomplexante ! De quoi sortir du syndrome du « ventre-plat-à-tout-prix » 🙂
    S’il y a bien une chose que j’ai apprise du yoga, c’est qu’avoir un ventre plat n’est pas forcément signe de bonne santé… Un ventre contracté, c’est une énergie qui ne circule plus, des blocages émotionnels, une respiration superficielle… Et comme tu dis, la respiration abdominale se fait plus ample quand on ose sortir son ventre.

    Voici un petit article que j’ai écrit au sujet du ventre plat et du yoga : http://3heures48minutes.com/2015/05/28/comment-ventre-plat-yoga/

    Vive les ventres tonifiés mais dé-contractés !
    Clémentine

  • Un article qui fait du bien au moral! ça me rappelle en effet l’excellent article de Clémentine sur le ventre plat et le yoga. 2 concepts qui n’ont pas forcément la relation qu’on imagine 🙂
    Une fois j’ai assisté à un cours de Yoga dont la prof était très loin du stéréotype « jeune grande et longiligne ». Au début, je me suis demandée si c’était vraiment elle la prof.. Finalement, non seulement son cours était excellemment bien dosé (une bonne dose de dynamisme et d’intériorisation) mais en plus elle dégageait une telle force physique et une telle souplesse qu’elle faisait valser tous les clichés 🙂

  • Répondre août 3, 2015

    La Rimule

    Merci pour cet article et ce partage… Une prof de yoga bien en chair, c’est chouette ça ! 🙂

  • Répondre août 19, 2015

    Valérie

    Merci Mathilde pour ce bel article. Je suis grosse moi aussi et depuis des années je n’osais pas m’ inscrire à un cours…c’est après la lecture d’un autre article de ton blog que j’ai osé contacter une prof de yoga et lui parler de mon surpoid et mon désire de pratiquer le yoga…Je dois aller à mon premier cours en septembre…a suivre…. 😉

Laissez une réponse