Est-ce qu’on devient prof de yoga au bout de 200 heures de formation ?

yoga

La formation de yoga bat son plein, il me reste encore quelques week-ends et ce sera déjà terminé. Ça fait 3 mois que j’ai commencé, j’ai rencontré des gens sympas, appris plein de choses et j’ai toujours cette envie de faire plus de yoga – et bientôt de l’enseigner ! Mais est-ce qu’on devient vraiment prof au bout d’une formation de 200 heures ?

“200 heures ? Mais ça ne veut rien dire !”

Je lis parfois des articles plutôt sceptiques sur les formations de yoga, les arguments sont souvent les mêmes :

  • Prof de yoga, ça ne s’apprend pas en suivant un programme. C’est la différence entre l’instructeur de yoga – une sorte de technicien du yoga qui connaît les postures – et le prof, qui aurait une compréhension plus large du yoga – dans la mesure où le yoga ne se limite pas aux postures en elle-mêmes. Grosso modo, la formation permettrait de devenir “instructeur” alors que la dimension du dessus, pour devenir prof, ne s’apprend pas à proprement dit mais s’acquiert avec l’expérience. Je suis d’accord avec l’idée qu’un programme de cours n’est pas suffisant, mais surtout parce que le yoga est un « chemin », une démarche personnelle qui se construit sur la durée. Mais malgré tout, la formation est une excellente façon de nous « mettre sur ce chemin ».
  • 200 heures, ce n’est pas suffisant. 200 heures, c’est surtout un bon début. Il existe ensuite une formation de 500 heures, et puis aucun prof que je ne connaisse se s’arrête d’apprendre une fois qu’il est prof, il existe des tonnes de cours, d’ateliers, de week-ends, de vacances de yoga à l’étranger, et même des festivals.
  • Beaucoup de studios de yoga proposent des formations, comment savoir si la formation sera valable ? C’est vrai qu’il y a beaucoup de formations aux Etats-Unis, la plupart des studios en proposent. A mon avis, il faut s’assurer que la formation est enregistrée auprès d’un organisme – comme Yoga Alliance, qui a établi un programme et des objectifs pour la formation de 200 et de 500 heures. J’ai aussi choisi ma formation actuelle dans ce studio en particulier, car je suivais des cours là-bas depuis quelques mois, que l’ambiance, les profs, l’état d’esprit me plaisaient. J’ai envie d’aller dans ce studio, j’aime bien les profs – d’ailleurs ils sont trois à donner des cours dans la formation, avec chacun un style très différent – une bonne façon d’enrichir l’expérience.

Que fait-on vraiment pendant la formation ?

J’ai d’abord suivi sept jours consécutifs (et intensifs) au tout début, en février, et à présent, je vais à deux ou trois week-ends de yoga par mois. On nous demande aussi de suivre régulièrement des cours de notre côté, et de développer une pratique à la maison – que ce soit de la méditation ou de la pratique physique.

Les journées de formation en elles-mêmes sont variées, et on y fait en fonction des jours :

  • l’étude des postures. J’imaginais qu’on allait prendre chaque posture de yoga et l’analyser sur toutes les coutures pour savoir comment faire la pose parfaite. En fait, non, on ne fait pas ça ! C’est arrivé qu’on s’arrête spécifiquement sur des postures complexes – la roue, la posture sur la tête, la posture sur les mains – histoire de les « décortiquer » mais sinon on fait de l’alignement – un positionnement adéquat dans les postures – de façon non systématique, dans le flot d’un cours.
  • les ateliers : sur des thématiques variées à la fois théoriques et pratiques, on peut passer une après-midi à étudier l’anatomie, la philosophie du yoga, l’ayurveda, les ajustements. Les profs sont des profs d’autres studios, ça donne d’autres perspectives.
  • l’entraînement à l’enseignement : c’est le cœur du programme ! Que ce soit juste par petits groupes où on se fait faire mutuellement telle ou telle pose, ou alors que ce soit en vraie classe avec des « vrais » étudiants, pendant laquelle on s’entraîne à faire cours ! Impressionnant au début, mais vraiment sympa, et surtout, indispensable.
  • les discussions en groupe : on en a fait pas mal la première semaine, ce n’est pas franchement ma tasse de thé, car ça ressemble parfois à de la thérapie de groupe – le yoga fait émerger pas mal d’émotions, j’en reparlerai si ça vous intéresse. Malgré tout, c’est une bonne façon de connaître les autres… et ses propres réactions face à tout ça.

Ca fait environ 7 ans que je fais du yoga, que je m’y intéresse, lis des textes, etc. mais clairement la formation m’a apporté quelque chose en plus. Je me sens bien équipée dans mon envie de donner des cours !

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

9 Commentaires

  • Répondre avril 23, 2014

    Ariane

    Bonjour 🙂
    Ça fait un petit moment que je connais ton blog et décidément je l’adore. Tu m’as l’air vraiment sympathique, donc je me risque à te poser une petite question. Je pratique le yoga depuis plus ou moins 3 ans de manière irrégulière et j’adore ça, je voudrais éventuellement peut-être l’enseigner, mais je suis très jeune, j’ai 16 ans on s’entend que je ne m’embarquerais pas dans une formation tout de suite haha! Mais mes amies voudraient que je leur donne des cours, j’aimerais bien, j’ai de la facilité à parler et écouter et tout, mais je demande s’il y aurait un livre que tu pourrais me suggérer ou si tu avais des conseils à me donner, tu serais un ange !

    Merci !
    Bonne continuation!xx

    • Répondre avril 24, 2014

      Mathilde

      Hello Ariane,
      Merci beaucoup pour ton gentil message. Si tes amies ont envie que tu leur donnes des cours, et si toi ça t’intéresse… eh bien : lance toi ! Dans ma formation, la premières chose que nous avons appris à enseigner était la salutation au soleil. Dessine l’enchaînement de postures sur un papier, et lance-toi ! Autre chose importante, c’est bien d’avoir une pratique personnelle qui te permet d’explorer toi-même les postures, comment les faire en respectant l’alignement, ou proposer des variations quand ce n’est pas possible, etc.
      Bonne chance !
      Mathilde

    • Répondre octobre 4, 2014

      Alex

      Bonjour, Je réponds a ton message car je pense que faire du yoga ne suffit pas a donner des cours. Je pratique le yoga presque quotidiennement, mais je suis un programme fait par un prof. Les postures que tu fais dépendent directement de ton propre corps, chaque assanas doit être pratiquer en fonction de ses propres limites. Si tu as 16/17 ans, et que tes copines aussi, alors je te conseille quand même de bien étudier l’anatomie du corps humain, car prendre de mauvaises habitudes a ton age peut avoir des répercutions dans le futur. surtout avec un sport comme les assanas. Une parmi bien d’autres serai que tu abîmes tes muscles profonds, cela serai pire que de ne rien faire. Je ne remets a aucun cas en cause ta propre pratique, mais entre ecouter son corps et connaitre celui des autres, il y’a un énorme fosse que seul de bonnes bases en anatomie permettent de combler. Sinon pour les livres, amazon, tu prends les mieux notes. Et je pense que tout amateur de yoga disposant d’une tablette (ipad dans mon cas) devrait posséder « yoga studio » « 3d yoga » et  » iyoga premium », ces deux dernières poussent les détails et les explications bien plus loin que n’importe quel livre ou autre applications. Ce sont des applications pour professionnels. Autrement, je pense que 16 ans et un tres bon age pour commencer a vouloir devenir prof. ca te permettra de faire une belle carrière, le yoga a domicile ou en salle a de beaux jours devant lui. Mélange ça avec du pilates, ca te fera une possibilité de bosser dans le Yogalates qui, je pense, va lui aussi devenir aussi important que le yoga. Je pense perso que le yogalates est le meilleur compromis, il fait travailler tout le corps, meme les organes. Merde a toi.

  • Répondre juin 20, 2014

    Mathilde

    Je ne partage pas ton point du vue, je pense que la lecture des textes prend toute une vie, et que la passion pour l’enseignement, l’attention aux élèves (et leur éviter des blessures), est primordiale !
    Merci pour ta bibliographie !

  • Répondre juin 23, 2014

    Sonia

    C’est drôle, parfois, les petits hasards de la vie… Ton blog est exactement ce dont j’ai besoin maintenant 🙂
    Je pratique le yoga depuis un an et demi, et là où je pratique en cours avec 2 profs, on m’a proposé de faire une formation de prof de yoga car l’une des profs pense partir à la retraite dans peu d’années.
    Je crois que c’est 500h puisque ça serait sur plus de deux ans. Bref, je ne vais pas raconter ma vie mais juste pour dire que je suis ravie de découvrir ce que tu partages, merci !

  • Répondre mai 25, 2015

    ANAIS

    Bonjour Mathilde,

    Je suis tombée en admiration devant le dessin, sais-tu qui l’a fait ? Cordialement Laurence (in France)

    • Répondre mai 26, 2015

      Mathilde

      Hello !
      Oui elle est magnifique… Je l’ai sans doute trouvée par hasard sur Pinterest, sans doute sans crédit que j’essaie de mettre autant que possible – j’ai cherché du coup la source dans Google Images (il suffit de copier coller l’image dans Google Images mais sans succès…

  • Répondre mai 25, 2017

    isabelle houry

    bonjour Mathilde
    dois je comprendre que tu as fait ta formation en Anglais ? si oui quel était ton niveau d’anglais à ce moment ? que conseilles tu par rapport à se former en anglais/français ?
    je vis en angleterre, ne suis pas fluent, suis attirée par le fait d eme forme en anglais mais crains de passer à côté de beaucoup de choses par rapport à ma langue maternelle
    je suis ici pour le moment mais ne sais pas combien de temps
    ton avis stp ?
    merci beaucoup

    • Répondre mai 25, 2017

      Mathilde

      Exact ! Formation en anglais, et j’ai ensuite donné des cours en anglais.
      J’imagine que j’avais un niveau correct, je suivais déjà des cours de yoga depuis 1 an, ce n’est pas très sorcier d’apprendre le langage yoga du corps. Pour l’apprentissage de l’anglais en général, il y a 1000 méthodes : cours particuliers, cours en groupe, conversation partners, livres, séries. Si tu vis en Angleterre, ça devrait le faire, tu es déjà en immersion ! Il ne faut pas attendre d’avoir un niveau parfait, on veut juste être bien compris.

Laissez une réponse