Si j’essaie de donner ma définition du yoga…

Savasana - Gemma Correll

Image de Gemma Correll

Je cause yoga depuis presque un mois sur le blog, mais je n’ai jamais pris le temps de bien définir ce que c’était. On a des idées préconçues sur le yoga – moi aussi quand j’ai commencé je n’avais qu’une vague idée de ce que c’était, et il y a tellement de courants, de profs, que parfois, ça peut sembler confus.

Qu’est-ce que le yoga, selon les textes du yoga ?

Un sage Indien, Patanjali, a rédigé les principes du yoga dans un livre, le Yoga Sutra, il y a environ 2000 ans. Yoga veut dire « union », l’union du corps et de l’esprit, du physique et du mental ou si on veut voir les choses de façon plus générale encore, de l’individu avec un tout, du féminin et du masculin, bref de tout ce qui a priori pourrait sembler désuni.  Le boulot du yoga, c’est de réunir tout ça. Le livre de Patanjali est composé de 195 aphorismes qui sont une sorte de guide philosophique. On y lit entre autres que le yoga est composé de 8 parties, ou 8 étapes qui mènent à la réalisation de soi, à cette fameuse union. Ces 8 membres du yoga son les suivants :

  1. Yama, un code éthique, 5 règles à appliquer sur le tapis de yoga comme dans la vie de tous les jours
  2. Niyama, 5 règles de discipline à avoir envers soi-même
  3. Asana, la partie physique du yoga, ce sont les postures à proprement parlé.
  4. Pranayama, la respiration.
  5. Pratyahara, le « retrait des sens », autrement dit ne pas se disperser mentalement.
  6. Dharana, la concentration.
  7. Dhyani, la méditation.
  8. Samadhi, la réalisation de soi, l’union. On peut voir ça comme une façon d’être « connecté » authentiquement avec soi-même. C’est aussi une façon de dire qu’on va vivre de façon heureuse !

Vous voyez l’idée : le yoga, c’est plus que les simples postures, la respiration ou la méditation, c’est tout un système de vie.

Qu’est-ce que le yoga selon moi ?

Quand j’ai commencé le yoga, je ne connaissais rien de tout ça, il me semble que j’imaginais un truc assez « inoffensif », des petits étirements de mamie pas bien méchants, que je ferais la sieste sur un tapis avec des bâtons d’encens qui brûlent dans un coin de la salle. Après mon premier cours, j’ai compris que j’avais eu tort, et que le yoga n’était pas un truc peinard : j’ai eu des courbatures comme jamais. Bon d’ailleurs, même après 6 ans de pratique, j’ai encore des courbatures. Bref, le yoga a commencé pour moi comme une pratique surtout physique, une façon de réveiller mon corps de son engourdissement. Ensuite, les premiers effets « mentaux » du yoga se sont petit à petit insinués : le yoga, parce qu’il peut être lent et centré sur la respiration, invite à l’introspection (quand il est aussi très rapide, il invite à la concentration, pas le temps de se disperser !). Quand je fais du yoga, il y a plein d’émotions qui viennent tout chambouler, des émotions qui étaient déjà là et qui s’expriment sur le tapis face à la difficulté d’une posture ou juste quand c’est bien – je suis énervée, fatiguée, agacée ou super enthousiaste, dynamique et joyeuse. Enfin, un effet non des moindres, mais qui n’est pas venu tout de suite, j’ai appris à apprécier d’être tranquille : rester allongée, ou assise, était un défi incroyable pour moi. Je m’impatientais et pestais en permanence de cette « torture » de la tranquillité.

Discipline à la fois physique et introspective, la pratique du yoga s’exporte aussi dans la vie de tous les jours, c’est sans doute l’un des plus grands bénéfices que j’y vois, mais… j’aurais l’occasion d’en reparler une autre fois.

« Qu’est-ce que le yoga » était le premier devoir maison que j’ai rédigé pour la formation de prof de yoga. Cet article n’est pas le devoir que j’ai rendu, mais j’avais tout de même envie de commencer à proposer une définition. Et vous, comment vous définiriez votre yoga ?

Vous aimez le blog ? Rejoignez-moi sur Facebook – Mathilde fait du yoga ou sur Twitter @mathildepit

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

2 Commentaires

  • Répondre avril 8, 2013

    H.

    Grace (à cause !^^) à toi, j’ai testé mon premier cours de yoga hier à Paris. Je n’avais jamais douté des bienfaits et de la puissance de cette pratique millénaire mais pour plusieurs raisons je n’avais jamais cédé à la pression du « Je vis dans le XIème arrondissement, je fais du yoga ! ». Tes articles m’ayant plutôt inspiré, j’ai sauté le pas… Beaucoup de douleurs et de tétanie pendant la première heure de cours (exercices de force), du bien être pendant la deuxième heure (exercices de contorsion, étirements) et me forcer à respirer longuement et profondément m’a fait tourner la tête ! En sortant, j’ai ressenti, une douce fatigue, j’étais affamée ! Et ce matin, j’ai des courbatures dans les bras et dans les épaules comme si j’avais fait de la musculation… Chérie, t’as encore du travail mais je ne veux pas céder à l’appel du « non c’est trop dur ! » j’y retourne donc la semaine prochaine… ! Merci pour ce partage ! J’ai découvert ton blog au hasard de mes pérégrinations, je l’ai lu d’une traite et attends tes prochains articles, chouette ! Belle journée, H.

    • Répondre avril 8, 2013

      Mathilde

      Hello ! Ton message m’a fait super plaisir.
      C’est sûr que parfois on se met la pression pour ne pas faire des trucs qui semblent super clichés !! Mais bon, tu peux faire le combo : je vais au yoga en vélo et après je vais bruncher au bord du canal saint Martin 😉
      Bon courage pour les courbatures !

Laissez une réponse