Comment utiliser les blocs au yoga

Les blocs au yoga, j'en fais quoi ?

J’ai reçu il y a quelques semaines une question de Jade me demandant comment on se servait des blocs au yoga. La réponse est vaste, car il y a des dizaines de combinaisons possibles ! Qu’ils soient en mousse ou en liège, qu’on débute ou qu’on s’en serve occasionnellement, les blocs sont des accessoires vraiment pratiques et utiles dans plein de situations. On pourrait croire que c’est un truc de débutant, que c’est la honte de s’en servir et que tout le monde va voir à quel point on est mauvais si on s’appuie dessus : promis, le bloc est cool, et vous fera progresser niveau souplesse, équilibre et alignement. Et même si on se dit qu’on n’en a pas besoin, parfois ça fait du bien de les utiliser pour s’aider un peu. Voici une sélection d’emplois possibles…

La bonne raison n°1 : le bloc de confort
Assis sur mon bloc

Quand on s’assied à même le sol, on a parfois tendance à se rouler vers l’arrière, bon là sur la photo on dirait que j’exagère beaucoup, mais essayez… et constatez ce qui se passe. Sans une bonne assise, on ne peut pas envisager se pencher vers l’avant « comme il faut » c’est à-dire en allongeant le bas du dos, plutôt que de le faire tout rond. Bref, pour s’asseoir avec une bonne colonne vertébrale étirée du coccyx au cou, on peut s’asseoir sur un bloc, sur ses ischions (qu’on appelle familièrement, les « os pointus du cul », on peut les sentir sous la chair des fesses : c’est sur eux qu’on veut s’asseoir) ; assis sur un bloc, c’est plus confortable qu’à même le sol, et on peut rester un peu plus longtemps, pour se relaxer, voire méditer.

Autres utilités du bloc quand on est assis :

  • à glisser sous le front quand on se penche vers l’avant.
  • à caler sous les genoux s’ils sont loin du sol.

Assis sur mon bloc 1

La bonne raison n°2 : le bloc pour la souplesse et l’équilibre

Soyez indulgent, c’est ma première vidéo de yoga (et les premières photos aussi !). Après avoir cherché sur internet pour des photos ou des illustrations sur l’utilisation des blocs, je me suis dit… pourquoi pas le faire moi-même ! Dites-moi ce que vous en pensez !

Dans la vidéo, la séquence est… improvisée, j’ai enchaîné diverses postures debout, dans lesquelles le bloc est bien utile : soit pour atteindre le sol, soit pour rester en équilibre plus facilement. Je n’ai fait qu’un seul côté (en commençant par la jambe droite devant), il faudrait ensuite recommencer de l’autre côté (jambe gauche devant) et faire les mêmes postures.

Bon à savoir quand on utilise les blocs : dans tous les cas, ne pas s’écrouler complètement dessus (c’est très tentant), le poids du corps est à répartir également sur tout ce qui est en contact par terre – on a souvent tendance par exemple à oublier la jambe arrière.

La bonne raison n°3 : le bloc pour être soutenu dans des postures de repos

Quand arrive la fin du cours, et que c’est le moment des flexions arrières – comme le pont, la roue, le poisson – si le prof dit : « vous pouvez faire la version soutenue avec les blocs », mon côté super flemmard est en éveil. J’adore par exemple le « pont soutenu » comme dans la série de photos ci-dessous. On peut caler un bloc sous le sacrum (la partie plate dans le bas du dos, juste au-dessus des fesses). Si on est bien comme ça on reste, sinon on peut en glisser un deuxième.

Setu Bandha Sarvangasana - Supported Bridge

Ce qu’on cherche avec les blocs dans ce cas-là, c’est un moyen de se relaxer, un truc super agréable, qui fait du bien. Il existe d’autres postures dites restauratives qui utilisent les blocs :

  • Savasana, la posture du « cadavre », avec des blocs sous les genoux
  • Le poisson, où on peut caler le bloc entre les omoplates.

Bonne raison n°4 : le bloc pour vérifier son alignement

Ce sont souvent pour des postures plus avancées comme :

  • la roue : on peut caler un bloc entre les cuisses pour que les genoux ne s’écartent pas quand on monte dans la roue,
  • la posture sur les avant-bras : les avant-bras sur le sol, on cale le bloc entre les paumes des mains (tournées face à face), ça aide magiquement à monter dans la posture.
  • le chameau : quand on débute dans cette posture de flexion arrière, on peut caler un bloc entre ses talons, pour éviter que les pieds ne s’écartent l’un par rapport à l’autre.

Si comme Jade vous avez des questions pragmatiques, philosophiques, existentielles sur le yoga, envoyez-moi un email ! Et partagez en commentaires votre propre façon d’utiliser les blocs.

Vous aimez le blog ? Rejoignez-moi sur Facebook – Mathilde fait du yoga ou sur Twitter @mathildepit

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

11 Commentaires

  • Répondre août 14, 2013

    patricia

    gorgeous! I can’t wait to use blocks the next time I practice 🙂

  • Répondre août 14, 2013

    Julie De Clerck

    hier on a vu avec Paul un truc sur le « surf yoga » sur le lac Tahoe… des gens qui font du yoga sur des planches de surf, sur un lac… ils sont fous ces californiens 😉

    • Répondre août 14, 2013

      Mathilde

      Le « paddle board yoga »? mais on a ça aussi dans le Massachusetts évidemment ! 😉 j’ai jamais essayé mais ça me dit bien. Sur la vidéo, je faisais du yoga sur un ponton mouvant au gré de l’eau : pretty challenging !

  • Répondre août 16, 2013

    Jade

    Merci Mathilde pour ce super post. Ca m’aide vraiment ! Je vais enfin pouvoir les utiliser ! By the way, la video est sympa, ça permet de mieux se rendre compte de comment faire 🙂 Encore merci

  • Répondre août 17, 2013

    alice

    Super chouette ta vidéo ! J’adore 🙂

  • Répondre août 18, 2013

    ATANASOVA

    Chouette vidéo !! Belle, ludique, intéressante et tout à fait applicable ! Bravo pour cette belle réalisation ! Je like et je partage sur ma petite page FB 🙂

  • Répondre août 20, 2013

    Mathilde

    Merci pour vos messages !

  • Répondre août 31, 2013

    Oro

    Merci, la vidéo est génial, très explicite, j’ai deux blocs à la maison mais je n’en utilisais qu’un maintenant je saurai comment bien les exploiter….
    J’adore ton blog:-)

  • Répondre septembre 5, 2013

    Céline

    Bravo Mathilde!Comme d’habitude un régal de te lire… toujours avec humour, légèreté mais aussi précision et qualité des infos!Merci 🙂 la vidéo est très sympa aussi… avec plaisir pour les prochaines.bonne continuation!

    • Répondre septembre 10, 2013

      Mathilde

      Merci ! Je voudrais en faire d’autres, ça c’est sûr… il me faudrait plus de temps, ou juste un peu plus d’organisation 🙂

Laissez une réponse