« Le yoga est pour tout type de corps, peu importe son poids » – Le yoga selon Whitney

Whitney yoga

Quand j’ai commencé la rédaction du Yoga Malin, j’ai repris mes nombreux carnets de notes. Mais pour que ce livre soit complet, il fallait que j’y mette aussi des remarques qui ne soient pas seulement les miennes, j’avais envie de faire parler les gens que j’avais rencontrées au fil de ma pratique du yoga, des profs, mais aussi des amis. J’ai fait plein d’interviews, que vous pouvez retrouver en partie dans le livre.  Aujourd’hui, j’avais envie de vous présenter l’une de ces personnes, Whitney, que j’ai rencontrée au festival de yoga Wanderlust, dans le Vermont, en juin dernier. J’ai tout de suite accroché avec son enthousiasme, sa fraîcheur, son envie de se dépasser dans le yoga, et dans la vie. Elle nous parle ici de son rapport au yoga, à son corps, au sport et au bien-être.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le yoga ?

J’aime le fait que le yoga soit un challenge physique permanent. Que ce soit contrôler ma respiration pour la coordonner avec mes mouvements, ou parvenir à faire un certain asana que je n’avais jamais essayé auparavant, je trouve que l’aspect le plus sympa du yoga est de voir comment mon corps réagit – sans tenir compte ce que je veux que mon corps fasse.

Avant de pratiquer le yoga, avais-tu des préjugés sur cette pratique ?

J’ai toujours pensé que le yoga était lent, méditatif, comportant seulement des postures pour se relaxer. J’ai évité le yoga pendant des années, car j’étais plus intéressée par des entraînements très physiques.

Pourquoi as-tu commencé le yoga alors ?

Je voulais faire partie d’un groupe, plutôt que de m’entraîner seule. Je voulais aussi travailler sur la force et la souplesse, sans avoir à soulever de la fonte dans une salle de gym. J’ai commencé par faire du hip hop yoga, parce que ça associait de la musique forte et entraînante, un flow très énergique, un groupe, et surtout un entraînement qui me faisait beaucoup transpirer !

Est-ce que tu penses que le yoga t’a transformée ?

Le yoga m’a complètement changée. Je pratique le yoga depuis deux ans, de façon très régulière.  Le yoga a non seulement changé mon corps, mais il a aussi changé ma façon d’être : je suis plus apte à considérer chaque challenge rencontré – que ce soit sur mon tapis de yoga, et dans la vie de tous les jours – comme une façon de me tester, physiquement et mentalement, plutôt que de le voir comme un obstacle insurmontable. Je me comprends mieux moi-même, comme je comprends mieux les gens qui m’entourent, et je suis plus consciente de comment mon état d’esprit et mes émotions peuvent affecter mes interactions. Je suis plus ouverte d’esprit, et je cherche toujours à apprendre quelque chose de nouveau de chaque situation.

Qu’est-ce que tu recherches chez un prof de yoga ?

Je recherche quelqu’un qui a beaucoup d’énergie et une bonne intuition. Je suis les cours de deux profs en particulier au studio où je suis inscrite. Ce sont deux profs qui enseignent le vinyasa, leur flow (leur séquence), est très énergique, et c’est un vrai challenge à chaque fois ! Elles donnent des conseils super, ajustent dans les postures, et elles expliquent pourquoi on fait telle ou telle pose à certains moments de la séquence.

Est-ce que tu pratiques le yoga chez toi ?

De temps en temps ! La plupart du temps, je fais plusieurs salutations au soleil. Je n’ai pas une pratique régulière chez moi, mais si ma journée ne s’est pas très bien passée, ou si j’ai envie de me relaxer le soir, je ferais quelques postures calmes par moi-même. Parfois, j’essaie de refaire une séquence faite en classe auparavant, en ajoutant une transition plus difficile, ou juste en essayant de refaire un asana que je n’arrive pas encore à faire.

Est-ce que tu pratiques la méditation ?

Non, pas vraiment. Pour moi, bouger est une meilleure façon de calmer mon esprit et de trouver la paix intérieure. Je suis vite distraite, ou ça m’ennuie rapidement si j’essaie vraiment de méditer. Je suis plus au clair avec moi-même quand je cours, ou quand je pratique le yoga.

Est-ce que tu es végétarienne ?

Oui ! Je suis végétarienne. J’ai commencé, car je voulais voir les effets physiques sur mon corps. J’ai supprimé les produits laitiers et la viande pendant quelques mois, et je me suis sentie de mieux en mieux. J’ai finalement recommencé à manger des produits laitiers. Je suis toujours végétarienne aujourd’hui, car je me sens concernée par les questions liées à l’industrie agro-alimentaire ici aux Etats-Unis, comment ça influence l’environnement, et à quel point les méthodes utilisées pour l’abattage du bétail sont inhumaines.

Aujourd’hui, où en es-tu de ton programme de « vie plus saine » ?

Début 2013, j’ai décidé de vraiment faire attention à comment je m’occupais de mon corps. J’ai des antécédents familiaux de diabète et d’arthrite. Sachant qu’être en surpoids et sans activité physique peut aggraver cette condition, j’ai décidé de changer mon régime alimentaire, et de m’inscrire à un programme « Du Canapé au 5 km » (Couch to 5K), et je me suis mise à pratiquer le yoga de 5 à 6 fois par semaine. Après avoir terminé cette première course, je me suis entraînée pour courir un 10 km. Et après avoir couru le 10 km, j’ai décidé de m’entraîner pour un semi-marathon – que j’ai fait en février, au Cape Cod. Le yoga est un bon complément à la course, qui met beaucoup de pression sur tout le corps.

En 2013, j’ai perdu presque 15 kilos, mais je suis toujours considérée, médicalement parlant, en surpoids. Cependant, je ne crois pas que la santé de quelqu’un est déterminée en fonction de son apparence physique. Je ne suis plus autant obsédée qu’avant par atteindre un poids idéal. Je veux aujourd’hui sentir que mon corps est en bonne santé, jeune, et énergique.

Une autre raison pour laquelle j’aime pratiquer le yoga, c’est parce qu’il me donne une chance de me prouver à moi-même, et à la communauté de yogis, que je n’ai pas à ressembler physiquement à un standard pour que ma pratique soit meilleure. Je crois sincèrement que le yoga est pour tout type de corps, peu importe le poids, la silhouette, la grâce, les facilités et la faculté de bouger.

 Les photos sont de Whitney, sur son compte Instagram Ridiculously

Whitney yoga 2

When I started writing my book, Yoga Malin, I gathered all the notes I wrote through the years. But to make this book more authentic, I needed to add some comments made by other people. I wanted the people I’ve met throughout my yoga journey to be a part of it: my teachers, but also my friends. So I started to interview people, and you can read a lot of these in the book. Whitney is one of them. We met at the Wanderlust festival in Vermont, last June. We hit it off, I liked her enthusiasm, her fresh perspective on life, her willingness to challenge herself in yoga. She talks here about how yoga changed her own life.

What do like the most in yoga?
I like that yoga consistently presents my body with a challenge. Whether that challenge is controlling my breath to match my movements or getting my body into an asana I’ve never tried before, I find that the most enjoyable aspect of yoga is seeing how my body responds to each new demand—regardless of what I want my body to do.

Before starting practicing yoga, did you have prejudices against this practice ?
I had always been under the impression that all yoga practices took the form of slow, meditative, and restorative practices. I avoided doing yoga for years because I was more interested in a vigorous, physical workout than I was in sitting on a mat and chanting mantras.

Why did you start practicing yoga?
I started practicing yoga because I wanted to introduce a more group-oriented element to my workouts. I also wanted to add in strength and flexibility work to my routine without having to lift weights. I started practicing hip hop yoga because it combined loud music, a very vigorous flow, and community into one sweaty workout.

Do you think that yoga has changed you?
Yoga has absolutely changed me. In addition to the physical changes my body has undergone in the two years I’ve been practicing consistently, it’s also changed my attitude. I’m much more inclined to look at each challenge I experience—both on and off my mat—as an opportunity to test myself, physically and mentally, rather than an insurmountable hurdle. I have a better understanding of myself, as well as the people around me, and I’m more aware of how my mood and emotions can affect my interactions. I’ve come to take more care in how I respond to people and situations, approaching them with an open mind and a willingness to learn something new.

Are you attached to one teacher in particular? What are you looking for in teachers?
I look for high energy, intuition, and athleticism when I research a teacher. I am attracted to two teachers in particular at my studio. Both teachers lead a very vigorous and challenging vinyasa flow. Both offer wonderful verbal cues, hands-on adjustments, instructions that make sense, and they provide insight into the why’s and how’s of their sequences and chosen poses.

Do you practice at home? I practice a bit at home. Usually, I do several rounds of sun salutations. I don’t have a regular home practice, but when I’m having a bad day or need a bit of relaxation in the evening, I’ll do a few poses to calm myself. Often, I’ll try to recreate a sequence from a recent class, adding a more challenging transition or simply trying out an asana I haven’t quite gotten the hang of.

Do you medidate ? I don’t typically meditate. I find movement to be a better way to calm my mind and achieve a sense of peace. I have a tendency to become distracted or bored if I actively try to meditate. I’ve discovered that I attain clarity much more easily when I am running or practicing yoga.

Are you vegetarian? I am a vegetarian! I initially became a vegetarian because I wanted to experiment with my body’s responses to food. I took away dairy and meat for several months, and felt exponentially better than I had previously. I eventually added dairy back in to my diet. I continue to practice vegetarianism because I have very deep concerns about the commercial agriculture industry in the United States. I have concerns about industrial farming and its impacts on the environment, as well as the inhumane slaughtering methods used on livestock.

What is your « healthy plan now » ? After gaining quite a bit of weight in 2012, I made a decision at the beginning of 2013 to really address how I treat my body. Both diabetes and debilitating arthritis run in my family. Knowing how being overweight and inactive can contribute to and worsen both of these conditions, I made a conscious effort to improve my health. I reevaluated my diet, began a Couch to 5K running program, and went from practicing yoga two or three times a week to practicing five or six times a week. After finishing C25K, I decided to start training for a 10K. After completing a 10K, I decided to start training for a half marathon—I ran and completed the Hyannis Half in February. Over the course of 2013, I lost almost 35 pounds. Yoga provided (and still does provide) a wonderful compliment to the high impact stresses running put on my body. Despite losing almost 35 pounds, I am still medically considered overweight. However, I don’t believe health can be determined by what a person looks like on the outside and I’m not so much focused on reaching any particular goal weight or shape or size. I’m much more focused on reaching and maintaining a place where my body feels healthy, youthful, and energized. One of the reasons I enjoy practicing yoga so much is because it offers me a chance to prove to myself (and the yoga community) that I don’t have to look a certain way to be able to have as deep of a practice as anyone else. I truly believe that yoga is for every body, regardless of weight, shape, grace, athletic ability, or range of motion.

 The pics are from Whitney’s Instagram, Ridiculously

Whitney yoga 3

Thanks Whitney, Merci Whitney ! J’espère que ses mots vous inspirent dans votre pratique du yoga !

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

7 Commentaires

  • Répondre mars 27, 2014

    Christelle

    Un gros merci tout particulier pour cet article qui me touche. Tout comme Whitney j’affiche un chiffre un peu trop élevé sur la balance (méchante Thyroïde paresseuse) et j’étais trés gênée quand j’ai commencé le yoga. Toutes les filles étaient sveltes et j’avais du mal pour certaines positions ou seulement tenir un bon équilibre. Et puis il y a eu Jennifer. Une prof new-yorkaise qui a ouvert un studio ici à Montréal. Tout en douceur et en gentillesse, elle a senti mes malaises et m’a tout simplement aidé à réaliser certaines positions ou tout simplement montré une alternative à certaines (oui parce que trop de ventre ou de poitrine peuvent vraiment gêner parfois lol). Bref, plutôt que de forcer mon corps, c’est la pratique qui s’est adaptée à moi. Depuis je ne pense plus à mon image pour me concentrer sur mon intérieur et le bien être que me procure la pratique du yoga. Autre point commun avec Whitney c’est la course à pieds. Je reprend les entraînements en mai et vais courir mon 1er 5km au Marathon de Montréal en septembre prochain. Ajoute à ça mes entraînements avec mon équipe de bâteau dragon avec des compétitions dans le courant de l’été et c’est une année dynamique qui s’en vient ! 🙂

    • Répondre mars 28, 2014

      Mathilde

      Merci à toi Christelle pour ton témoignage !
      Je traduirai ton message pour Whitney !!
      Bises,
      Mathilde

      • Répondre avril 12, 2014

        Christelle

        Rooh, merci 🙂
        Des bises aussi

  • Répondre mars 28, 2014

    Marie

    Super article, je m’y retrouve complètement!

    Je suis bien dodue, avec des du bidon, des cuisses rondes et des bras tous mous.
    C’est vrai que quand on ne connait pas trop le yoga et qu’on va fouiller sur internet, on tombe très souvent sur des pratiquant-es minces, musclé -es et on se dit que ouhla, ce n’est pas pour nous!

    Et puis un jour on se lance…et on se rend compte que chaque gabarit a ses forces. Certaines personnes vont plus facilement se porter, d’autres seront très souples, certaines ont un super équilibre…Et malgré les rondeurs, on se sent bien et on ne s’en sort pas plus mal que les autres!

    Il faut aussi dire qu’au cours de yoga, on s’en fiche un peu du physique des autres et on ne se sent jamais jugé. Et grâce à ça, ça m’a permis de me sentir mieux, de ne plus avoir la pression et en même temps de faire plus attention à ce que je mange. Je suis végétarienne et j’ai de plus en plus envie de donner des choses saines à mon corps.

    Bref, faites du yoga, c’est que du bonheur!

  • Répondre mars 30, 2014

    Amy

    Whitney est amazing!
    Je suis bluffée par ses postures. Waouh

  • Ton site est une mine d’or! Cette année, j’ai décidé de me lancer dans le yoga, premier cours ce soir.
    Je suis ronde et ce témoignage me rassure. Merci 🙂

    • Répondre avril 15, 2014

      Mathilde

      Alors, comment ça s’est passé ce premier cours ?

Laissez une réponse