Aïe, ouille. Back off!

yoga

Je déteste quand ça arrive, je m’impatiente et je peste… et pourtant ça me permet de recevoir encore une « bonne leçon du yoga » : je ne peux pas pratiquer le yoga à fond en ce moment ! Pourquoi ? J’ai maaaaal ! Je ne sais pas vraiment comment ça a commencé, je n’ai pas subi un événement déclencheur en particulier, mais depuis quelques semaines, j’ai mal aux hip flexors, autrement dit les muscles fléchisseurs des hanches (désolée pour tous les mots d’anglais ! j’apprends le yoga dans la langue du pays où je vis, et c’est de l’anglais à 100%).

Résultat : je dois pratiquer autrement. Plus doucement, ou plus exactement : je dois être plus à l’écoute. Moins d’impatience, moins d’automatismes surtout, plus d’attention et de modifications pour que la posture s’adapte à mon corps… et pas l’inverse. C’est la leçon du yoga quand mon corps me dit : attention !

J’en profite pour vous glisser deux liens de deux articles lus récemment sur un sujet similaire :

  • « Dé-faire ce qui entrave les asanas », un article lu chez Yogamrita. Ce que j’en retiens : il n’y a pas d’alignement universel ! Je le vois bien avec mon muscle abimé, pas la peine d’essayer de rentrer dans un guerrier 1 ou un croissant (anjaneyasana) comme « d’habitude » : je dois modifier.
  • « Il était une fois un petit tendon », un article du Yoga chez moi dans lequel Alice explique que les blessures sont ses meilleurs professeurs.

Bon début de semaine à tous !

Je pratique le yoga depuis 2006. Promis, le yoga, ce n'est pas juste s'asseoir en tailleur et chantonner "om" en respirant de l'encens. Sur le blog de yoga, je parle des mes coups de coeur, mes sources d'inspiration et mes conseils pour dérouler son tapis et profiter des bienfaits du yoga dans la vie de tous les jours.

9 Commentaires

  • Salut Mathilde,

    Super sujet d’article !

    Je suis passée par là également après avoir un peu trop forcé dans certaines postures, au début de ma pratique… Le corps a cette façon bien à lui de nous rappeler qu’il ne faut pas aller trop loin et que parfois, c’est un peu trop pour lui !

    J’ai bien aimé les deux articles que tu as mis en référence.
    Je ne sais pas si tu as vu mais Tiphaine a publié aussi un article, récemment, sur les blessures dans le Yoga. Il est super intéressant et complète bien ta publication.

    Découvrez-le par ici : https://roadtoyoga.wordpress.com/2015/05/08/culpabilite-yogique-suis-je-agressive/

    Namaste,
    Claudia

    • Répondre mai 18, 2015

      Tiphaine

      Merci beaucoup Claudia pour ce lien vers mon article! Et merci Mathilde pour ton article, bon courage dans cette période pas très drôle! J’ajoute un lien vers ton article dans le mien, du coup 😉

      Bonne journée!

      Tiphaine

      • Répondre mai 18, 2015

        Mathilde

        Coucou ! Merci pour ton petit mot. J’ai l’impression qu’il y a toujours quelque chose qui coince de toute façon – l’épaule parce que je passe beaucoup de temps dans une mauvaise posture face à l’ordinateur, la hanche parce que je marche beaucoup… c’est juste la vie ! C’est ce qui rend aussi la pratique du yoga intéressante.

  • Répondre mai 18, 2015

    swisssirja

    Salut Mathilde,
    C’est ça l’esprit yogique 🙂 même à travers des douleurs nous sommes toujours en train d’apprendre. Et comme tu le dis si bien ‘Plus doucement, ou plus exactement : je dois être plus à l’écoute’, yoga nous amène au fond de nous même, et dès fois il faut des pincements pour nous rappeler des choses plus fines, plus cachées.

    J’adore ton blog! J’adore ta façon humaine d’aborder les sujets yoga, ta manière décontractée m’inspire et motive énormément! Merci!

    PS – La libraire viens de m’appeler comme quoi ton bouquin est arrivé 🙂 à la découverte de Yoga Malin!

    Belle semaine
    Meilleures salutations depuis des Alpes!

  • Répondre mai 18, 2015

    Greg

    Merci pour ton article qui nous rappelle d’être à l’écoute de notre corps.

    D’un côté ces petites douleurs nous font pratiquer autrement, plus précisément, nous pratiquons en accord avec notre corps, qui ne ressemble à celui d’aucun(e) autre.

    En revanche, ces petites douleurs sont aussi, à mon sens, des occasions de travailler dessus, de se concentrer sur les causes de leurs apparitions, puis de trouver les moyens de les accueillir et les laisser partir.

    Encore merci pour tes articles, toujours inspirants.

    Love&Happiness

  • […] du 18 mai] Je découvre à l’instant les articles de Mathilde, Alice, et Michèle, sur le même sujet. Voici un extrait de l’article de Michèle, qui […]

  • Répondre mai 18, 2015

    AliceQc

    Hello Mathilde,
    Merci pour le lien vers l’article. Pour commencer doucement à en voir la fin (après plus de deux mois quand même, une torture), je compatis fort fort. Et pour tous ces jours où on a du mal à voir la leçon de yoga donnée par nos blessures et où la frustration l’emporte, je t’envoie plein d’ondes de guérison <3
    A.

    (PS: les hip flexors sont en bon frenchy, les muscles fléchisseurs des hanches. Beaucoup moins élégant 🙂
    PPS: le nom du blog c'est "Le Yoga et moi" pas "chez"
    xxx)

  • Répondre mai 25, 2015

    Michèle

    Merci Mathilde pour ton lien vers le blog (Yogamrita).

    J’ai découvert ton blog il y a un moment déjà… et je le trouve pétillant et généreux.

    Je vient trop rarement (à mon goût) voir les autres blogs sur le yoga. Question de temps… Mais quoiqu’il en soit, c’est positif de voir tous ces échanges et partages!

    • Répondre mai 26, 2015

      Mathilde

      Bonjour Michèle ! Je suis très contente que tu passes par ici ! Ton blog est génial, c’est une lecture régulière depuis des années.
      A bientôt !

Laissez une réponse